Ménopause et perte des cheveux

la femma fac à la ménopause et la chute de cheveux

La croissance des cheveux dépendent en grande partie des hormones. En cas de trouble de ces dernières, la chevelure subit les conséquences.

Il n’est plus étonnant de constater un certain appauvrissement de la chevelure à un certain âge. La perte de cheveux et la ménopause peuvent dans ce cas avoir des liens.

La femme face à la ménopause

En général, la ménopause fait naître chez les femmes une sorte de manque de confiance en soi. C’est un phénomène bien normal étant donné que différents éléments sur le fonctionnement de l’organisme féminin subissent quelques changements.

Toute une liste de bouleversements peut avoir lieu. Il faut souligner que la ménopause ne se manifeste pas de la même façon chez toutes les femmes. Il y a souvent quelques nuances car un individu a sa particularité.

Comme il existe des tissus qui fonctionnent en dépendant des hormones ovariennes, une certaine difficulté à s’habituer à la réduction de la sécrétion de ces hormones s’installent.

Selon l’analyse de différents spécialistes et plus particulièrement les dermatologues, beaucoup de femmes ont du mal à vivre la ménopause car c’est vécu comme une perte de la féminité.

Le lien entre la ménopause et la chute des cheveux

Arrivées à la ménopause, les femmes subissent un certain nombre de changements au niveau de leur corps. Cela est lié à la sécrétion hormonale. Cette période est plus particulièrement marquée par une réduction de la production de progestérone et d’œstrogène chez les femmes.

Ce qui crée un dysfonctionnement de certains organes de leur corps. L’apparition de problème au niveau de la chevelure est un des aspects les plus frappants de la ménopause. Les cheveux sont souvent abîmés à cette période de la vie d’une femme.

En effet, les hormones femelles contribuent à éviter toutes conséquences néfastes de l’action des hormones mâles sur la chevelure. Une perte d’hormones ovariennes allant jusqu’à un taux de 80% fait son apparition.

Il arrive souvent qu’une chute de cheveux abondante ait lieu durant la ménopause. Différents effets négatifs de ce trouble hormonal ont impacte sur la qualité des cheveux des femmes.

Que faire pour « limiter la casse » ?

Différentes solutions peuvent aider à mieux entretenir la chevelure. Trois traitements s’avèrent efficaces pour mieux prévenir la casse et lutter contre la chute de cheveux :

– Traitement local

– THS-THM ou traitements hormonaux de substitution ou de ménopause

– Androcur

Le premier a pour mission de stimuler les follicules pileux. Quant au second, il s’agit plutôt de rééquilibrer l’environnement du cuir chevelu et de favoriser la repousse des cheveux.

Il contribue également à diminuer l’influence des androgènes. Le dernier traitement hormonal a comme objectif principal de lutter contre les actions des androgènes sur la chevelure.

Chacun a le choix entre ces différents traitements. A noter qu’ils varient selon les problèmes que subissent votre chevelure. Quoi qu’il en soit, tout traitement pour mieux entretenir la chevelure doit inclure une cure à base de vitamine et de calcium.

Ces éléments contribuent à donner plus de vitalité aux cheveux. Faire en sorte que les capillaires reçoivent aussi du fer est un traitement souvent proposé par les dermatologues.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*